A budget of six billion focusing on tramways


Après la réalisation des autoroutes, l’Etat met le cap sur la construction d’un réseau de tramway au niveau de plusieurs villes du pays.

Une enveloppe financière de plus de 447 milliards de DA (6 milliards de dollars) a été dégagée pour doter les grandes villes algériennes de tramway afin de renforcer le réseau national de transport public de voyageurs. En tout, 14 projets de tramways au niveau national devront été réalisés.

Après Alger, Constantine et Oran, plusieurs villes sont concernées par la réalisation de ce moyen transport pour les Algériens. Il s’agit notamment de la ville de Bel Abbès, de Ouargla, Sétif, Annaba, Batna Blida, Bechar, Bejaia, Biskra, Tébessa, Djelfa, Skikda et Tlemcen, le marché des études de faisabilité a été attribué. La majorité des études de faisabilité a déjà été réalisée.

Pour épauler ce gigantesque projet qui s’articule notamment sur l’approvisionnement en rames de tramway, une usine d’assemblage et de maintenance de rames est en cours de réalisation à Annaba. Elle devra être livrée, sous peu. Cette usine, implantée sur le site de l’entreprise Ferrovial Annaba, a été lancée suite à la création d’une société mixte algéro-française.

Elle regroupe, en effet, l’entreprise nationale Ferrovial avec 51% des actions et le groupe français Alstom qui détient les 49% des parts restantes. L’entreprise entrera en production avant la fin 2013. Ladite société mixte aura pour mission de monter des rames de tramway sous la marque « Cital.»

Advertisements
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: